Vous êtes ici : Accueil >> Assurances >> Assurances vie

Placements

Les compagnies d’assurances offrent des placements variés qui peuvent se caractériser par 2 grands groupes.

1 - Les capitaux garantis

  • Pour atteindre cet objectif, vous pouvez utiliser une assurance vie classique où la compagnie est tenue dès le départ de vous garantir le capital et le rendement.
  • Vous pouvez aussi choisir un produit d’assurances atteignant le même objectif, qui vous garantit le capital mais dont les intérêts peuvent être garantis totalement, partiellement ou pas du tout. Plus vous laissez de la liberté à la compagnie, plus elle est censée travailler en votre faveur et chercher les meilleurs rendements. Mais c’est vous qui décidez.

2- Les capitaux non garantis

C’est ce que nous appelons en jargon du métier : la branche 23.
Elle peut se comparer aux fonds communs de placement que les banques gèrent, mais avec l’obligation de l’assureur de veiller à la solidité de l’épargne à long terme.

Les capitaux ne sont pas garantis, car ils sont investis en bourse.
Il en est de même pour les intérêts, car les compagnies ignorent la rentabilité qu’elles obtiendront via les actions détenues en portefeuille.

3 - Les intérêts

Les intérêts sont cumulés dans le fonds au fur et à mesure de l’encaissement par la compagnie, mais vous pouvez bénéficier du grand avantage de percevoir une rente régulière (mensuelle, trimestrielle,—) dont vous déterminez le montant qui doit être proportionnelle aux capitaux investis. A l’échéance vous percevez le capital de départ, plus les intérêts non prélevés ou avec le capital déjà payé en moins.
Certaines compagnies peuvent ainsi garantir une rente à vie moyennant des modalités assez précises.

4 - La fiscalité de ces fonds

Les fonds mentionnés aux 2 points ci-dessus bénéficient tous d’une taxation particulière.

  • A la souscription : une taxe de 2% est due, qui peut se régler en 4 ans.
  • A l’échéance : les plus-values ne sont pas taxables.

Si toutefois vous avez constitué une épargne par des versements déduits fiscalement, il y aura une taxation (réduite) au paiement final.

5 -Autre avantage

La compagnie d’assurances vous demande de désigner le bénéficiaire du capital à l’échéance (cela peut être vous-même ou une autre personne) ainsi qu’en cas de décès en cours de contrat. A défaut ce sont les héritiers légaux qui disposeront des capitaux.

Prenez contact avec nous pour en savoir plus.

Dans la même rubrique

 
 
à votre service
 
Nos partenaires
<span style='text-transform: uppercase;'>NOS PARTENAIRES</span>
Nos partenaires
Nos partenaires
Nos partenaires Nos partenaires
Nos partenaires
Nos partenaires Nos partenaires
Nos partenaires
Nos partenaires